a) Troubles de la latéralité

Les causes des troubles de la latéralité peuvent être tout à fait anodines donc peu remarquables pour l’entourage de l’enfant car les troubles de la latéralité apparaissent très jeune, entre la naissance et au début de l’adolescence. Les causes des troubles de la latéralité sont réparties en trois classes :

- Tout d’abord elles peuvent être motrices ou neurologiques. Par exemple l’enfant est droitier du pied et gaucher de la main ; il est ambidextre, l’enfant à la capacité d'être aussi habile avec les deux bras ou voir les deux jambes. Un tel individu, qu'on qualifie d'ambidextre, n'est pas latéralisé : il n'est ni droitier ni gaucher. On peut aussi  appeler cela la latéralité croisée. Un très petit pourcentage de la population est ambidextre.

- La seconde classe des troubles de la latéralité a un lien avec la vie sociale par exemple l’enfant est gaucher, il se porte bien mais dans la vie de tous les jours beaucoup de choses incitent la personne à se diriger vers une latéralité de droite car beaucoup d’objets sont organisés pour les droitiers comme nous l’avons vu auparavant. L’enfant est forcé à se servir de la main droite pour des actions de la vie de tous les jours comme manger ou écrire comme témoigne cet homme “J'étais mal vu quand j'utilisais ma main gauche pour écrire ou pour manger”


- Et pour terminer les causes psychologiques, l’enfant a connu des difficultés pour unifier son corps, a une mauvaise perception de son propre corps avec une sensation de déséquilibre permanent , il a du mal à en percevoir l'axe vertical.



Les troubles de la latéralité seraient liés à une mauvaise répartition des fonctions entre les hémisphères gauche et droit ce qui peut amener à une dyslexie. Les symptômes chez un enfant présentant un trouble de la latéralité peuvent s’apercevoir très vite par exemple l’enfant a du mal à choisir sa main directrice, il devient maladroit, les exercices de précision sont exécutés d’une main, et les exercices de forces sont exécutés de l’autre main.  L’enfant écrit de la main gauche et lance le ballon de basket de la main droite.

La latéralité n’est pas homogène: l'enfant choisit bien sa main ou son pied dominant, mais il n'est jamais sûr de savoir quel est le côté droit et quel est le côté gauche. Nous pouvons noter que chez  les dyslexiques 30 à 50 % d'enfants sont gauchers ou mal latéralisés.

Toutefois un enfant gaucher ou dyslatéralisé ne devient pas forcément dyslexique mais peut présenter d’autres problèmes plus nuancés

• Difficultés de reconnaissance gauche-droite.

• L'enfant n'a pas acquis le sens graphique.

• L'enfant forme ses lettres ou ses chiffres "en miroir".

• Dyslexie phonologique


Enoncé lu par un élève dyslexique de CE2

L’énoncé de départ

Monsieur etma damare novon deupari achameau nit. Ladisten cet deux 600 Km lavoix tureconsso me 10 litr rausan quil aumaître. Ilfocon thé 18€ deux pé âge d'aux taurou tet 8€ dere papour désjeu néleumidit. Les sens kou tes 1€ leli treu ilpar ta 8 eureh. Kélai laconso mas siondes sans ? Quélai ladaipan setota lepour levoiaje ?

Monsieur et Madame Renaud vont de Paris à Chamonix. La distance est de 600 km et la voiture consomme 10 litres aux cent kilomètres. Il faut compter 18€ de péage d'autoroute et 8€ de repas pour déjeuner le midi. L'essence coûte 1€ le litre. Ils partent à 8 heures. Quelle est la consommation d'essence ? Quelle est la dépense pour le voyage ?


 

Un trouble de la latéralité se traduit par une impossibilité de structurer l’espace, des difficultés d’expression, des difficultés en écriture, en lecture et en dictée, éventuellement de la dyslexie.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site